Ethereum : comprendre The Merge en 5 minutes

Ethereum : comprendre The Merge en 5 minutes
https://ethereum.org/fr/upgrades/merge/

Une évolution importante

Dans quelques jours aura lieu une mise à jour très attendue sur la Blockchain Ethereum. Nommée The Merge, cette évolution a pour objectif de changer le protocole de consensus permettant de sécuriser le réseau. Elle marquera la fin de l’utilisation de la preuve de travail (PoW), remplacée par la preuve d’enjeu (PoS). La chaine principale d’Ethereum (PoW), va fusionner avec la Beacon Chain (PoS) introduite l’année dernière, pour former une unique chaine de blocs. Cela permettra au réseau de consommer moins d’énergie, tout en garantissant un niveau de sécurité optimum.

The Merge constitue une étape importante vers la vision future d’Ethereum, mais sa mise en application est un véritable défi technique qui comporte des risques. Le 15 septembre 2022, l’ensemble de l’écosystème crypto aura les yeux rivés sur Ethereum.

Imaginez qu’Ethereum est un vaisseau spatial qui n’est pas tout à fait prêt pour un voyage interstellaire. Avec la chaine phare, la communauté a construit un nouveau moteur et une coque renforcée. Quand il sera temps, le vaisseau actuel s’arrimera à ce nouveau système, fusionnant en un seul vaisseau, prêt à parcourir des années-lumière et à s’emparer de l’univers.

À quoi s’attendre ?

Validation des transactions

Avec la preuve d’enjeu, la validation des blocs n’est plus une compétition. Les validateurs doivent mettre en jeu (bloquer) au moins 32 ETH pour y participer. À chaque bloc de transactions validés, ils sont récompensés en ETH. En revanche, s’ils ne respectent pas les règles imposées par le protocole, ils sont sanctionnés directement sur leur stock mis en jeu. Cela permet de protéger le réseau contre des validateurs malveillants. Certains acteurs proposent également des services de staking pour permettre aux utilisateurs de se regrouper, et leur permettre de participer avec moins de 32 ETH.

Il faut également noter que les ETH mis en jeu ne pourront être débloqués qu’après une mise à jour future, afin d’éviter qu’ils ne soient utilisés à titre spéculatif lors du merge. Actuellement, plus de 13,5 millions d’ETH sont mis en jeu par les utilisateurs, ce qui représente plus de 23 milliards de dollars.

Réduction de l’émission de nouveaux ETH

Suite à The Merge, l’émission de nouvelles unités d’ETH va être divisée par ~10. Cette évolution est nommée le Triple Halving, car elle correspond à trois halvings sur Bitcoin.

L’EIP-1559, déployé l’année dernière, apportait déjà une réduction du nombre d’ETH en circulation en détruisant une partie des frais de transaction. Avec le triple halving, Ethereum pourrait devenir déflationniste.

Évolution de la scalabilité

The Merge n’apporte aucune modification sur la scalabilité et les frais de transaction, elle pose les bases pour de futures mises à jour dédiées à cette problématique, dont la mise en place du sharding.

Risque de problèmes techniques

Bien que la mise à jour ait été préparée et exécutée sur l’ensemble des réseaux de tests d’Ethereum, il n’est pas exclu que des problèmes techniques, ou encore des attaques, aient lieu sur le réseau principal d’Ethereum.

Risque de hard forks

Certains mineurs actuels d’Ethereum pourraient décider de ne pas appliquer la mise à jour, continuant ainsi la validation des blocs sur la chaine en PoW. Il y aurait alors deux chaines concurrentes, avec chacune le même historique. Il y aurait deux tokens, ETH et ETHPOW.

Bien que ce risque soit réel, la grande majorité des acteurs crypto a annoncé ne pas soutenir les potentiels forks issus de The Merge.

Un événement historique

Aujourd’hui, Ethereum se positionne comme un leader dans le domaine des applications décentralisées. La mise à jour The Merge constitue un événement historique au sein de l’écosystème crypto ; longuement attendue par la communauté Ethereum, c’est un pas de plus vers un réseau plus économe en énergie, plus sécurisé et plus scalable.

Les tokenomics de l’ETH sont également intéressantes. Avec un grand nombre d’ETH mis en jeu (bloqué), la destruction d’une partie des frais de transaction et le triple halving, la valorisation de la seconde cryptomonnaie du marché pourrait grandement s’apprécier dans les prochaines années.

À court terme, il existe tout de même des risques sur le bon déroulement de la mise à jour. Des problèmes techniques, cyberattaques ou hard forks peuvent se produire. De plus, la spéculation peut impacter le cours de l’ETH, à la hausse comme à la baisse.

Rendez-vous le 15 septembre.

LinkedIn
Reddit
Telegram
Steve
Steve Développeur & passionné par les technologies Blockchain